Accueil | Contact
LFA Gamme électroportatif Gamme industrie Catalogue mandrins LFA
Catalogue gamme d'enrouleurs
Outillage et Accessoires

Qui sommes-nous ?

Accueil > LFA > Qui sommes-nous ?

Un acteur incontournable dans la fabrication de mandrins de perceuses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LFA possède depuis plus de 85 ans un savoir-faire incontournable  dans la fabrication de mandrins pour perceuses portatives et stationnaires à usage professionnel. 

LFA est aujourd’hui positionnée sur un secteur haut de gamme et se différencie par la conception et la fabrication de produits sur mesure pour ses clients.

Une clientèle grands comptes tournée vers l’Export

La clientèle de LFA est mondiale et est constituée de fabricants d’outillages électroportatifs et de négociants d’outillages.

Historique

1925

Création à 20 km de Pontarlier, de la société Les Fils de Virgile Amyot, spécialisée dans la fabrication artisanale de mandrins de perceuses pour l’industrie

1932

Début du développement à l’International (Argentine, Australie)

1965

Transformation de la SARL en SA Etablissements Amyot  

1973

La signature d’un marché de 100 000 mandrins avec Black & Decker accélère l’implantation de la société dans la zone industrielle de Pontarlier

1984

Création d’une filiale aux USA, LFA Industries Inc

1995

Lancement sur le marché mondial des mandrins sans clé à serrage manuel, breveté en Europe, USA et Asie (représentant aujourd’hui 90% de la production totale)

2003

Lancement des mandrins sans clé avec nouveau système de verrouillage

2011

Lancement d’une nouvelle gamme, les mandrins ultra compacts

2016

Rachat de l’usine par la société Outillage Claude Nourrisson et déménagement de la production en Tunisie près de Monastir.

2019

Rachat d’Outillage Claude Nourrisson par la société Nourrisson Diffusion.

 

 

 Fig. 3
 Fig. 10
 Fig. 13
 Fig. 16
 Fig. 18
 Fig. 21
 Fig. 24
 Fig. 26
 Fig. 33
 Fig. 35
 Fig. 38
 Fig. 46
 Fig. 49
 Fig. 51
 Fig. 57
 Fig. 60
 Fig. 62
 Fig. 65
 Fig. 70
 Fig. 71
 Fig. 72
 Fig. 77
 Fig. 79
 Fig. 82
 Fig. 83
 Fig. 85
 Fig. 87
 Fig. 93
 Fig. 99
 Fig. 100
 Fig. 104
 Fig. 107
 Fig. 112
 Fig. 122
 Fig. 123
 Fig. 125
 Fig. 130
 Fig. 131
 Fig. 148
 Fig. 160
 Fig. 170
 Fig. 173
 Fig. 174
 Fig. 175
 Fig. 176
 Fig. 179
 Fig. 180
 Fig. 182
 Fig. 183
 Fig. 187
 Fig. 189
 Fig. 190
 Fig. 191
 Fig. 196
 Fig. 198
 Fig. 202
 Fig. 203
 Fig. 204
 Fig. 209
 Fig. 210
 Fig. 214
 Fig. 215
 Fig. 216
 Fig. 219
 Fig. 221
 Fig. 225
 Fig. 226
 Fig. 232
 Fig. 233
 Fig. 234
 Fig. 235
 Fig. 236
 Fig. 237
 Fig. 238
 Fig. 239
 Fig. 240
 Fig. 246
 Fig. 253
 Fig. 258
 Fig. 259
 Fig. 261
 Fig. 267
 Fig. 268
 Fig. 276
 Fig. 285
 Fig. 290
 Fig. 291
 Fig. 295
 Fig. 296
 Fig. 299
 Fig. 300
 Fig. 308
 Fig. 323
 Fig. 419
 Fig. 427
 Fig. 430
 Fig. 440
 Fig. 444
 Fig. 501
 Fig. 502
 Fig. 503
 Fig. 505
 Fig. 506
 Fig. 507
 Fig. 508
 Fig. 509
 Fig. 510
 Fig. 511
 Fig. 512
 Fig. 513
 Fig. 514
 Fig. 515
 Fig. 516
 Fig. 519
 Fig. 521
 Fig. 522
 Fig. 523
 Fig. 524
 Fig. 526
 Fig. 527
 Fig. 528
 Fig. 529
 Fig. 530
 Fig. 531
 Fig. 532
 Fig. 533
 Fig. 534
 Fig. 535
 Fig. 536
 Fig. 537
 Fig. 538
 Fig. 539
 Fig. 540
 Fig. 542
 Fig. 543
 Fig. 545
 Fig. 546
 Fig. 547
 Fig. 548
 Fig. 552
 Fig. 553
 Fig. 554
 Fig. 555
 Fig. 556
 Fig. 557
 Fig. 901
 Fig. 902
 Fig. 903
 Fig. 904
 Fig. 905